Le blog

Comment déclarer les revenus de sa chaîne YouTube ?

08 août 2018 Par
0 commentaire
Mots-clés associés
Partager

Restez informé

Recevez gratuitement l'actualité des auto-entrepreneurs par email

Déclarer ses revenus youtube

Votre chaîne YouTube commence à vous générer des revenus réguliers ? Il va falloir les déclarer ! Vous pouvez adopter le statut de micro-entrepreneur, qui vous permettra de faire grandir votre activité en diversifiant vos sources de revenus.

Adopter un statut adapté

Dès lors que votre chaîne vous rapporte des revenus, vous allez être obligés de les déclarer. Pour déclarer vos revenus, il faudra adopter un statut. Le choix le plus simple est d’adopter le statut de micro-entrepreneur (ou autoentrepreneur, c’est la même chose). C’est le statut idéal pour se lancer puisque vous pouvez le cumuler avec votre statut de salarié que ce soit de manière temporaire pour garder un filet de sécurité avant de vous lancer ou parce que vous ne souhaitez pas devenir youtuber à temps complet. Ce qui tombe vraiment bien : on vous accompagne pour obtenir le statut ! 

En tant que youtuber, vous relèverez de la catégorie des BIC prestations de service. Cela signifie que vous ne pouvez pas dépasser 70 000 € de chiffre d’affaires annuel. Vous serez soumis à la TVA si vous dépassez 33 200 € de chiffre d’affaires. Vous bénéficierez d’un abattement forfaitaire pour frais et charges de 34%. Vos cotisations sociales s’élèveront à 22% de votre chiffre d’affaires.

Votre chiffre d’affaires regroupe l’ensemble de vos revenus. Voyez ici quelques exemples de sources de revenus pour votre chaîne.

 

Quelle déclaration pour quels revenus ?

Votre chaîne peut générer différents revenus.


Le financement participatif ou Tipeee

Si vous récoltez des fonds par le financement participatif ou par des tips de Tipeee, ces fonds intégreront votre chiffre d’affaires à déclarer. Vous serez imposés dessus au même titre que sur les autres revenus de votre micro-entreprise.

 

Les revenus AdSense

Vous pouvez « activer la monétisation » sur vos vidéos YouTube, en devenant un partenaire de YouTube. Il faut ici cumuler 4 000 heures de visionnage sur les douze derniers mois et 1 000 abonnés au moins. En échange d’une publicité sur votre vidéo, YouTube vous reverse des revenus AdSense. Ces revenus proviennent d’Irlande, il faudra donc procéder à une Déclaration d’Echange de Services (DES) auprès de la douane (lien) ; de même qu’il vous faudra un numéro de TVA intracommunautaire (lien page TVA).

 

Les revenus de network ou de marques

Si votre chaîne a une bonne visibilité, vous pourrez rejoindre un network de youtubers, qui en échange d’un pourcentage de vos revenus vous négociera des contrats avec des marques. Ces différents revenus devront être déclarés selon votre déclaration de chiffre d’affaires habituelle. Si une marque vous contacte pour que vous fassiez la promotion d’un de ses produits sans vous payer mais en vous donnant le produit en échange, vous n’avez rien à déclarer, il s’agit ici d’un « avantage en nature ».

 

Les subventions

Certains organismes peuvent vous attribuer des subventions pour la réalisation de vos vidéos. Par exemple, le CNC a créé le fond d’aides aux créateurs de vidéos sur internet qui peut vous permettre de candidater à l’obtention de deux aides. L’une des conditions est d’avoir un nombre minimum d’abonnés (au moins 10 000).

Si vous percevez ces aides, celles-ci viennent s’ajouter à votre chiffre d’affaires ! Vous serez donc imposés dessus une fois l’abattement pour frais et charges retenu.

Suivez le Guide

de l'auto-entrepreneur

Découvrez nos fiches explicatives :

vous êtes prêts

à vous lancer ?

Pour ne pas vous tromper, profitez de notre accompagnement personnalisé.

Commentaires

Articles liés

Top des signes que vous êtes prêts à devenir auto-entrepreneur

13 avril 2017

5 points qui prouvent que vous êtes prêts à devenir auto-entrepreneur

Vous avez envie de vous mettre à votre compte, vous en parlez depuis un certain temps mais ne faites jamais le grand saut ? Voici un recap des signes que vous êtes prêts à dévenir entrepreneur ! Ne prenez pas peur, la première étape peut être de devenir auto-entrepreneur pour tester votre activité.

Lire la suite
ILoveTax, l'outil de facturation des auto-entrepreneurs vous explique le rôle de l'URSSAF.

06 septembre 2017

L'URSSAF, pour qui ? Pour quoi faire ?

Vous avez à faire à elle tous les jours mais savez-vous vraiment ce qu'elle fait ? Elle est partout. Elle vous accompagne tout au long de la vie de votre micro-entreprise. Oui, c'est bien sûr l'URSSAF. Quelques explications sur cette administrations en charge de la collecte des cotisations et de l'impôt libératoire.

Lire la suite
La première déclaration de chiffre d'affaires de l'auto-entrepreneur

28 février 2018

Chiffre d’affaires : quand faire sa première déclaration quand on est auto-entrepreneur ?

Déclarer son chiffre d’affaires est obligatoire pour tous les micro-entrepreneurs. Que vous ayez réalisé du chiffre d’affaires ou non. Le rythme de déclaration est choisi lors de la création de votre statut : tous les mois ou tous les trimestres ! Attention, il faut attendre quelques mois avant de faire sa première déclaration (et payer des cotisations sociales).

Lire la suite