Le blog

Micro-entrepreneurs : abattement forfaitaire de charges et calcul du revenu

12 juin 2018 Mis à jour le 26 juin 2018 Par
0 commentaire
Mots-clés associés
Partager

Restez informé

Recevez gratuitement l'actualité des auto-entrepreneurs par email

Abattement pour frais et charges

Le régime micro-entrepreneur (ou encore autoentrepreneur) vous permet de tenir une comptabilité simplifiée. Mais dès lors, les différents frais et charges de votre micro-entreprise ne sont pas déduits. Pas de panique ! L’administration fiscale en tient compte par un « abattement forfaitaire ». Découvrez son fonctionnement avec nous

Pourquoi un « abattement forfaitaire pour frais et charges » ?

L’abattement forfaitaire pour frais et charges a pour but de refléter les diverses dépenses que vous engagez pour votre micro-entreprise, comme par exemple votre facture téléphonique, la location d’un emplacement de coworking ou autres. Puisque votre comptabilité est simplifiée à ce que vous gagnez, il n’y a pas vraiment de trace de ces différentes dépenses.

Mais il serait injuste de ne pas en tenir compte et de vous imposer sur la totalité de votre chiffre d’affaires notamment ! Alors l’administration a mis en place un « forfait ».

Ce forfait vient en diminution de votre chiffre d’affaires :

Chiffre d’affaires – forfait = revenu

Ce revenu est précisément votre « revenu imposable », il servira de référence pour vos prestations sociales comme la CAF ou encore pour le calcul de votre impôt sur le revenu.

 

Comment se calcule-t-il ?

Votre chiffre d'affaires est abaissé de ce forfait, qui est un pourcentage dépendant de l’activité de votre entreprise. Pour faire le point sur la distinction BIC/BNC, rendez-vous ici 

Cet abattement est le suivant :

  • Pour la vente de marchandises, 71%
  • Pour les prestations de service artisanales ou commerciales, 50%
  • Pour les professions libérales et autres prestations de service, 34%.

Il faudra donc soustraire ce forfait à votre chiffre d’affaires ! Même si votre chiffre d'affaires est peu élevé, sachez que l'abattement minimum est de 305 €.

En clair, si vous vendez des bracelets et que votre chiffre d’affaires est de 10 000 € pour l’année 2018, votre abattement forfaitaire pour frais et charges sera de 7 100 €, ce qui signifie que votre revenu imposable sera de 2 900 €.

 

Pas de panique pour votre déclaration d'impôts ! Allez-y pas à pas avec notre tuto sur les impôts

 

Suivez le Guide

de l'auto-entrepreneur

Découvrez nos fiches explicatives :

vous êtes prêts

à vous lancer ?

Pour ne pas vous tromper, profitez de notre accompagnement personnalisé.

Commentaires

Articles liés

Vous êtes micro-entrepreneur : vous allez bientôt dépasser le seuil de chiffres d'affaires? Informez-vous des conséquences !

30 mars 2017

Quelles conséquences en cas de dépassement des seuils de chiffre d’affaires du micro-entrepreneur ?

En tant que micro-entrepreneur, votre chiffre d’affaires est limité. En 2018, les plafonds de chiffre d’affaires ont été doublés. Mais du même coup, les seuils de tolérance ont été supprimés. Que se passe-t-il désormais si vous dépassez les seuils ?

Lire la suite
ILoveTax, l'outil de facturation des auto-entrepreneurs vous explique le rôle de l'URSSAF.

06 septembre 2017

auto-entrepreneur : à quoi correspondent mes cotisations sociales ? L'URSSAF ?

Vous avez à faire à elle tous les jours mais savez-vous vraiment ce qu'elle fait ? Elle est partout. Elle vous accompagne tout au long de la vie de votre micro-entreprise. Oui, c'est bien sûr l'URSSAF. Quelques explications sur cette administrations en charge de la collecte des cotisations et de l'impôt libératoire.

Lire la suite
La CFE pour les auto-entrepreneurs

05 décembre 2017

CFE & auto-entrepreneur : concrètement comment ça se passe ?

La CFE c'est un peu cet impôt qui réveille en toi un tourbillon de folie tous les ans : suis-je concerné ? d'où ça sort ? c'est quoi ? POURQUOI MOI ? Alors oui, dans la plupart des cas tu es concerné par cette Cotisation Foncière et oui tu dois bien la payer avant le 15 décembre 2017 minuit.

Lire la suite