Le blog

Les débours : une solution pour éviter les frais

14 août 2018 Mis à jour le 11 octobre 2018 Par
0 commentaire
Mots-clés associés
Partager

Restez informé

Recevez gratuitement l'actualité des auto-entrepreneurs par email

En tant que micro-entrepreneur, vous ne pouvez pas déduire vos charges et frais. Parfois, vous êtes tout de même amené à faire des achats pour vos clients. La solution ? Utiliser les débours, plutôt que de refacturer à vos clients. Le nom n’est pas très parlant, mais le fonctionnement est simple, suivez le guide !

Refacturez ses achats, une fausse bonne idée

Parfois, vous avez besoin de faire un achat pour un client. Vous choisissez ensuite de refacturer cet achat à votre client en même temps que vous facturez votre prestation. Vous en obtenez alors le remboursement en plus du paiement de votre prestation. Vous ne fournissez qu’une facture adressée à votre client qui comprend une partie concernant votre prestation et une concernant le matériel nécessaire. L’idée semble bonne, pourquoi elle ne l’est en fait pas tant que ça ?

Tout simplement, car lorsque vous achetez pour 100 € de fournitures, si vous les refacturez à votre client, vous payez vos cotisations sociales dessus. Aux yeux de l’administration, cela fait partie de votre chiffre d’affaires.

Par exemple, vous êtes organisateur d’événements. Pour l’un de vos clients, vous organisez un anniversaire. Vous réglez vous-même la décoration, que vous incluez à votre prestation. Le prix de votre prestation est de 400 € et vous avez acheté pour 100 € de décoration. Vous facturez donc 500 € à votre client.

Ces 500 € intègrent votre chiffre d’affaires. Vous allez donc régler des cotisations sociales sur la décoration que vous aviez achetée pour votre client !

 

Comment éviter cette situation ?

Vous pouvez demander à votre client de faire l’achat lui-même et de le mettre à votre disposition. Vous pouvez également utiliser la technique méconnue des débours.

 

Les débours

Ici, vous achetez vous-même le matériel nécessaire, mais vous le faites facturer au nom et à l’adresse de votre client. Il vous rembourse ensuite. Le fonctionnement semble le même que précédemment ; à la nuance près qu’ici, ce n’est pas vous qui facturez ce que vous avez acheté. Vous êtes seulement un intermédiaire, vous avez acheté pour le compte de votre client, vous ne refacturez pas des produits. La facture de votre fournisseur est directement au nom de votre client, pas à votre nom.

La somme que votre client vous rembourse n’intègre pas votre chiffre d’affaires. Vous ne versez donc pas de cotisations sociales dessus !

Le statut micro-entrepreneur n’est pas adapté à ceux qui ont beaucoup de frais. Mais grâce à ce mécanisme, vous pouvez réduire certains de vos frais obligatoires ce qui peut vous être bien utile !

 

Suivez le Guide

de l'auto-entrepreneur

Découvrez nos fiches explicatives :

vous êtes prêts

à vous lancer ?

Pour ne pas vous tromper, profitez de notre accompagnement personnalisé.

Commentaires

Articles liés

Les 10 commandements de la première facture de l’auto-entrepreneur

16 mars 2017

Les 10 commandements de la première facture de l’auto-entrepreneur

Le moment est venu de réaliser votre première facture, vous êtes fébrile ? Pas de panique. Voici un résumé très simple des choses à ne pas oublier sur sa première facture (et toutes les suivantes). Que vous soyez auto-entrepreneur ou non, ces petits mémos pourront vous être utile.

Lire la suite
Découvrez les quelques conseils d'ILoveTax pour bien choisir votre logiciel de facturation

13 avril 2017

Bien choisir son logiciel de facturation

Auto-entrepreneur ou non, vous êtes obligés d’éditer des factures ! Ce document doit refléter votre professionnalisme ; il faut donc lui apporter un soin particulier. Oubliez ces moments fastidieux sur Word ou Excel et optez pour un logiciel de facturation pour gagner du temps ! Pour vous aider à vous y retrouver, voici un récapitulatif des fonctionnalités indispensables : gestion des clients, gestion des paiements, prix…

Lire la suite
Vous êtes micro-entrepreneur : respectez-vous vos obligations comptables ?

01 février 2017

Vous êtes micro-entrepreneur : quelles sont vos obligations comptables ?

Vous êtes micro-entrepreneur, et vous ne savez pas comment organiser votre comptabilité. Savez-vous que l’Administration fiscale vous impose un certain formalisme ? ILoveTax vous informe et décrypte pour vous vos obligations dans la tenue de votre comptabilité.

Lire la suite