Le blog

5 questions à Cédric Chataignoux de JICC

01 septembre 2016 Mis à jour le 24 juillet 2018 Par
0 commentaire
Mots-clés associés
Partager

Restez informé

Recevez gratuitement l'actualité des auto-entrepreneurs par email

Cédric Chataignoux, co-fondateur de JICC

Pour la rentrée ILoveTax vous propose sa première interview outre-Atlantique ! Nous avons rencontré Cédric Chataignoux, co-fondateur de la start-up JICC, basé à Los Angeles. Ce petit briquet électrique vous promet de comprendre vos comportements de fumeur et de vous encourager à diminuer votre consommation ! Après une analyse de vos habitudes, vous pouvez définir via l'application reliée les moments auquel vous ne souhaitez plus fumer : le briquet ne s'allumera pas ! Alors, vous arrêtez de fumer pour cette rentrée ?

Tu t’attaques à la e-santé : est-ce qu’il y a des obstacles juridiques particuliers, notamment en France ?

Bien sûr… Le secteur de la santé en France est détenu par une élite qui prétend tout savoir et tout connaître. La réglementation nous restreint quotidiennement et ça a donc une influence évidente sur notre commercialisation. Tout est lié à la promesse du produit : si c’est un outil pour arrêter de fumer, c’est problématique mais si c’est un outil pour comprendre les comportements et augmenter les chances de diminuer la consommation en étant accompagné par un expert, c’est mieux. On peut prendre le risque de jouer dans le flou juridique ou appliquer purement et simplement la loi et ça devient très compliqué et coûteux.

Tout dépend donc du positionnement du produit !

Aujourd’hui avec JICC nous devons faire face à une problématique majeure : être dispositif médical ou non. Je peux vendre mon briquet en passant par différents canaux de distribution : sur mon site, à la FNAC ou dans des réseaux spécialisés tels que la pharmacie. Pour les pharmacies, je dois être certifié dispositif médical. Ce terme veut tout et rien dire : mon briquet doit être un produit qui va me servir dans le cadre de mon soin. Je peux choisir de m’auto-déclarer dispostif médical ou réaliser une étude auprès de 1000 personnes. Si je dis que c’est un bricomètre (un dispositif qui fait des mesures) je peux le vendre sur tous les canaux, hormis les pharmacies. Bref, il y a plein de scénarios possibles et les contraintes juridiques sont très fortes ! Il faut donc être extremement vigilant à tout ce que l'on fait.

 

Monter une start-up comporte des hauts et des bas : qu’est-ce qui te booste au quotidien ?

Ce qui me motive c’est de le voir être utilisé un jour ! Arrêter de fumer ce n’est pas forcément stopper toute consommation du jour au lendemain mais ne serait ce que la diminuer. Ce qui me motive c’est donc de pouvoir voir des personnes qui arrivent à mieux comprendre leur comportement et maîtriser leur consommation.

 

Existe-t-il une qualité (ou un défaut) indispensable pour devenir entrepreneur ?

Un défaut : être égocentrique. Il faut croire en soi. Je vis aux Etats-Unis depuis 7 mois donc c’est un peu différent mais j’ai vu passer sur LinkedIn quelque chose de très vrai : si une innovation sort, les Américains la marketent, les Français la réglementent et les Chinois la contre-façonnent ! ;) Quand je présente mon projet aux Etats-Unis, je suis toujours encouragé alors qu’en France on me demande si j’ai des études qui prouvent ce que j’avance… Il faut donc croire en soi pour pouvoir avancer et faire face à tous les freins. Mais il faut aussi être très attentif et dans le partage : c’est très important de parler de son projet et d’être à l’écoute pour l’améliorer.

Rencontrez un expert ILoveTax !

 

Quelle est ta plus belle expérience en tant qu’entrepreneur ?

C’est d’avoir revendu ma première entreprise ! A 25 ans j’ai crée une agence de communication que j'ai revendue quelques années plus tard. Ça m’a permis d’avancer et de me lancer dans de nouveaux projets.

On oublie trop souvent que tout projet a une finalité…

 

Un petit mot pour la team ILoveTax ?

Les entrepreneurs ont besoin de personnes comme vous ! Aujourd’hui, la première source d’information d’un entrepreneur, c’est internet. On a donc besoin de plateformes comme la votre pour nous apporter des réponses, nous aider à prendre les bonnes décisions et prendre du recul.

 

Toute l'actualité JICC sur Facebook & Twitter.

Pour tester le briquet, c'est par ici !

Suivez le Guide

de l'auto-entrepreneur

Découvrez nos fiches explicatives :

vous êtes prêts

à vous lancer ?

Pour ne pas vous tromper, profitez de notre accompagnement personnalisé.

Commentaires

Articles liés

Thierry Desforges, créateur de monpotager.com

08 décembre 2015

5 questions à Thierry Desforges de Monpotager.com

Qui ne rêve pas d’avoir des fruits et légumes de qualité, fraichement ramassés dans son potager, sans s’en occuper ? Non, cette semaine ILoveTax n’a pas rencontré un magicien mais Thierry Desforges, créateur de monpotager.com, qui nous explique comment c’est possible :

Lire la suite
A gauche, Valérie Touraine, créatrice de Degust&Co et à droite, Marie d'ILoveTax

20 décembre 2015

5 questions à Valérie Touraine de Degust&Co

C’est en savourant un thé bien chaud que j’ai rencontré Valérie Touraine, créatrice de Degust&Co. Son site vous permet de trouver la meilleure dégustation près de chez vous. Que vous cherchiez, du thé, du vin, de la charcuterie ou même de la pâtisserie, Valérie et son équipe vous accompagnent pour trouver le meilleur lieu :

Lire la suite
Fred de la Compta vous accompagne partout

04 janvier 2016

Fred de la Compta en 5 questions

2016 sera l’année où vous allez aimer les taxes grâce à ILoveTax, nous en sommes convaincus ! Et nous allons aussi continuer à attiser votre curiosité en vous faisant rencontrer des entrepreneurs différents chaque semaine. Rien de tel qu’une solution originale et efficace en expertise comptable pour la première interview de l’année : Fred de la Compta vous explique comment il compte rafraichir l’image de la comptabilité.

Lire la suite