Le blog

La franchise : la création d’entreprise à risques modérés !

21 décembre 2015 Mis à jour le 29 février 2016 Par
0 commentaire
Créer son entreprise en franchise

Entreprendre en franchise, c’est créer son entreprise tout en bénéficiant d’un réseau et d’une marque reconnue. Qui n’a pas rêvé de ces avantages au lancement de son activité ? Pour que cette création d’entreprise reste à votre avantage, voici quelques recommandations.

Définition de la franchise

La création d’entreprise en franchise permet à un entrepreneur (le franchisé) de commercialiser les produits ou services d’une entreprise indépendante (le franchiseur), en échange d’une compensation financière. Cette dernière prend généralement la forme de :

  • un droit d’entrée : il s’agit d’un versement initial pour lequel il peut être bienvenu que le franchisé dispose d’un apport,
  • un pourcentage sur les ventes à reverser, voire des redevances pour l’utilisation de la marque.

Le concept de la franchise recouvre trois éléments : les signes de ralliement de la clientèle (enseigne, marque, notoriété), le savoir-faire et le réseau du franchiseur (incluant une formation du franchisé), sa gamme de produits et/ou services.

Dans quel domaine se franchiser ?

Parmi les franchises célèbres, on pense souvent aux géants de l’agroalimentaire comme Mc Donald’s, Starbucks ou encore Pizza Del Arte. Il y a aussi les cuisinistes (Schmidt, Aviva), vendeurs de jouets (La Grande Récré) ou loueurs de voitures (Ucar).  Mais la franchise est un concept qui fonctionne pour tous les secteurs d’activités : parapharmacie, vente d’électroménager (Darty), services à la personne, immobilier, ameublement, loisirs, salles de sport, ...

Il y en a donc pour tous les goûts et toutes les compétences. Et surtout, il s’en crée tous les jours. Voilà pourquoi, malgré les avantages certains de ce mode de création d’entreprise, moins soumis à l’échec que la création traditionnelle, il convient de rester vigilant sur certains points.

4 points de vigilance pour le franchisé

  • Trop vite : même si le concept est tentant, évitez les franchises trop récentes dont l’évolution ne profite pas encore d’un certain recul.
  • Trop cher : les droits d’entrées ou redevances trop onéreuses doivent vous faire réfléchir ; elles doivent rester supportables pour votre entreprise et seulement rémunérer les services rendus par le franchiseur.
  • Trop contraignant : si les contraintes du contrat sont nécessaires pour garantir un réseau cohérent de franchises, elles ne doivent pas vous empêcher de développer correctement votre activité ou s’assimiler à du salariat masqué.
  • Trop long ou trop court : demandez conseil auprès d’un spécialiste si la durée de la franchise ou de l’une de ses clauses vous questionne. Le contrat doit durer suffisamment longtemps pour vous permettre a minima un retour sur votre investissement ; les clauses de non-concurrence, nécessaires à la préservation du concept, ne doivent pas s’étendre au-delà du contrat et vous empêcher de poursuivre votre aventure entrepreneuriale.

Votre mission de franchisé... si vous l’acceptez !

C’est pratique, le concept de votre entreprise est quasiment ficelé dès le départ. Mais si certains outils sont prêts à l’emploi, vous vous apprêtez tout de même à créer une entreprise à part entière.

A ce titre, il vous reste quelques démarches cruciales à effectuer, parmi lesquelles :

  • Evaluer la demande : une étude de marché vous confirmera les informations transmises par le franchiseur et la réalité des besoins dans votre zone géographique ;
  • Trouver un local : l’emplacement est le facteur-clé de réussite d’un commerce. Observez longuement les interactions qui se jouent sur le terrain retenu avant de signer un bail qui vous engagera sur 3 ans ;
  • Faire le point sur les aides et financements dont vous pouvez bénéficier :
  • Vous entourer d’experts : I Love Tax est là pour vous guider vers les professionnels les plus pertinents suivant vos besoins et votre domaine d’activité.

 

Suivez le Guide

de l'auto-entrepreneur

Découvrez nos fiches explicatives :

vous êtes prêts

à vous lancer ?

Pour ne pas vous tromper, profitez de notre accompagnement personnalisé.

Le conseil d'ILoveTax.fr

Les entrepreneurs que nous côtoyons vous le diront : quelque soit votre modèle d’entreprise, il est primordial de vous entourer et de vous faire conseiller ! N’oubliez pas de choisir un projet pour lequel le besoin en financement correspond à votre apport. Pour la pérennité de votre création d’entreprise en franchise, saisissez les occasions de vous former autant en gestion d’entreprise qu’en management (il y a souvent des salariés à la clé !).

Commentaires

Articles liés

Grégory Desprets de la franchise YellowKorner à Lyon

27 janvier 2016

5 questions à Grégory Desprets de YellowKorner

Nous vous avions récemment présenté la franchise, voici un exemple concret : Grégory Desprets est franchisé YellowKorner depuis 4 ans à Lyon. Après avoir ouvert une première galerie photo dans le Passage de l’Argue, il a été complétement séduit par le concept et en a ouvert une seconde à Confluence.

Lire la suite
Christophe Fargier, créateur de Ninkasi

22 février 2016

5 questions à Christophe Fargier de Ninkasi

C’est la fierté lyonnaise : le Ninkasi et ses bières régulièrement primées (la bière noire élue meilleure du monde en 2015). Qui dit Ninkasi, dit aussi burgers et musique ! Mais le Ninkasi c’est surtout une belle aventure entrepreneuriale désormais franchisée et qui s’implante de plus en plus dans le paysage lyonnais.

Lire la suite
Rémy Bigot : "L'entrepreneuriat, c'est la vie !"

22 octobre 2015

5 questions à Rémy Bigot de MonterSonBusiness.com

Cette semaine, l’équipe d’ILoveTax.fr est partie à la rencontre d’une personnalité incontournable dans l’univers de l’entrepreneuriat. Rémy Bigot, entrepreneur averti a accepté de vous faire part de son expérience et de ses conseils pour bien se lancer dans cette aventure !

Lire la suite