Le blog

Crédit d'impôt prospection commerciale / export

19 mai 2015 Mis à jour le 08 août 2015 Par
0 commentaire
prospection commerciale / export

Vous êtes freiné par les coûts d’une ouverture internationale pourtant nécessaire au développement de votre entreprise ? Vous cherchez des leviers efficaces pour optimiser vos projets ?

Face à vos besoins existe une solution : le crédit d’impôt pour dépenses de prospection commerciale.

 

Egalement appelée le crédit impôt export (CIE), cette mesure a été créée en 2005 pour encourager certaines dépenses liées au développement commercial et plus particulièrement à l’international.

Ces dépenses pourront être financées jusqu’à 50% pour un montant maximum de 40.000€ sur 24 mois. 

 

Recruter pour l’exportation

 

Pensez à embaucher un commercial, un assistant export ou un V.I.E (Volontaire international) pour bénéficier du CIE. Dans l’hypothèse où vous aviez déjà un salarié chargé de ces opérations ces 3 dernières années, une simple réclamation à l’administration vous permet de bénéficier de la mesure.

Sans contrainte de nature ou de temps, ce contrat peut même être conclu en CDD sans obligation de durée minimum.

La seule obligation est que la personne soit à titre principal affectée au développement à l’international : son contrat de travail doit mentionner que cet aspect du poste correspond à sa mission principale.

Il vous suffit donc de trouver une personne compétente : assistant export, développeur de marchés internationaux, chargé de salons professionnels internationaux, gestionnaire de clients internationaux … la liste est longue !

Sachez qu’il est possible de promouvoir un salarié de votre entreprise pour ce type d’activités ! Il faudra toutefois recruter une autre personne (salarié ou collaborateur) dans un délai de 6 mois à compter de la promotion.

 

Votre entreprise est-elle concernée ?

 

Le crédit-impôt pour prospection commerciale est réservé aux petites et moyennes entreprises au sens européen du terme (moins de 250 employés, et chiffre d’affaire inférieur ou égal à 50 millions d’euros ou bilan inférieur ou égal à 43 millions d’euros), sans  être une micro ou auto entreprise.

 

Dépenses de prospection commerciale

 

Les dépenses éligibles au crédit-impôt prospection commerciale doivent être déductibles de votre résultat imposable et peuvent être notamment :

  • Les frais et indemnités de déplacement et d'hébergement liés à la prospection commerciale en vue d'exporter
  • Les dépenses visant à réunir des informations sur les marchés et les clients
  • Les dépenses de participation à des salons et foires-expositions
  • Les dépenses visant à faire connaître les produits et services de l'entreprise en vue d'exporter (impression de plaquettes ou frais de site internet multilingues …)
  • Les indemnités versées aux volontaires internationaux en entreprise (V.I.E)
  • Les honoraires de prestataires de conseil spécialisés du commerce international
  • Les dépenses exposées par un cabinet d'avocats pour l'organisation ou la participation à des manifestations hors de France ayant pour objet de faire connaître les compétences du cabinet                                                                                              

 

Le calcul du crédit-impôt

 

À compter de la date d’embauche de ce salarié et pendant les 24 mois suivant, les dépenses énumérées ci-dessus pourront être récupérées en crédit d’impôt.

Le CIE est calculé au titre de chaque exercice au cours duquel vous exposez des dépenses éligibles. Attention toutefois au plafond mis en place, le remboursement ne pourra pas dépasser 40.000 euros.

 

 

 

 

Du 1er juin 2014 au 31 décembre 2014

Du 1 janvier 2015 au 31 décembre 2015

 

Du 1 janvier 2016 au

31 mai 2016

 

 

Dates

 

 

Recrutement le 1/6/2014

 

Recruté depuis 18 mois

Recruté depuis 24 mois

 

Dépenses éligibles

 

 

40.000

 

40.000

 

20.000

 

Crédit-impôt

 

 

20.000

 

20.000

 

10.000

Plafond de 40.000€ atteint

 

Le crédit-impôt sera imputé sur le montant de votre impôt sur les bénéfices au moment du paiement du solde dû. Dès lors, si le montant du CIE excède celui de votre impôt, l’excédant vous sera restitué. Choisissez le bon moment … on ne peut en bénéficier qu’une fois ! 

Suivez le Guide

de l'auto-entrepreneur

Découvrez nos fiches explicatives :

vous êtes prêts

à vous lancer ?

Pour ne pas vous tromper, profitez de notre accompagnement personnalisé.

Commentaires

Articles liés

Crédit d'impôt collection

21 juillet 2015

Crédit d'impôt collection

Vous êtes fatigué de voir les mêmes looks depuis des années ? Vous avez des idées pour booster la mode en 2015 ? 

Lancez-vous ! Le gouvernement permet aux entreprises industrielles de déduire certaines dépenses engagées pour l’élaboration de nouvelles collections.  

Lire la suite
Crédit d’impôt pour dépenses de production de films et œuvres audiovisuelles étrangers en France

16 juillet 2015

Crédit d’impôt pour dépenses de production de films et œuvres audiovisuelles étrangers en France

Produire des films étrangers en France et à moindre coût ? C’est possible !

Le gouvernement met en place une mesure qui vous permet de déduire 20% des dépenses liées à la production de vos films. Avis aux futurs frères Coen ! 

 

Lire la suite
Crédit d'impôt en faveur des primes d'intéressement

08 juillet 2015

Crédit d'impôt en faveur des primes d'intéressement : des salariés performants et des réductions d’impôt !

C’est un crédit d’impôt bientôt « dinosaure » ! Il ne s'applique plus qu’aux primes d'intéressement dues en application d'accords d'intéressement conclus au plus tard le 31 décembre 2014... 

Lire la suite