Le blog

Blogueur professionnel : quel statut ? Comment faire ?

25 juin 2018 Mis à jour le 11 octobre 2018 Par
0 commentaire
Découvrez les conseils d'ILoveTax pour devenir blogueur professionnel !

Lorsque vous avez créé votre blog c'était uniquement par passion : une envie de partager votre expérience et d'échanger sur un sujet qui vous intéresse. Que ce soit dans le domaine de la gastronomie, de la mode, du lifestyle, du marketing, de l'entrepreneuriat... Vous pouvez devenir un blogueur professionnel ! Professionnaliser votre activité vous oblige à vous déclarer en auto-entrepreneur dans un premier temps. Voici un récapitulatif de toutes les démarches à suivre pour être un blogueur dans les règles.

Attention, ce n'est pas de tout repos ;)

Devenir blogueur professionnel avec ILoveTax

Déclaration de l'activité

Votre blog prend de l'ampleur et vous souhaitez y consacrer plus de temps ? Félicitations !! La solution la plus simple pour vous est désormais de créer votre micro-entreprise. Bienvenue dans le monde de l'entrepreneuriat :)

Rendez-vous sur guichet-entreprises.fr. Vous pouvez déclarer votre activité d'auto-entrepreneur en ligne. Dans la définition de votre activité, vous pouvez directement choisir "blogueur professionnel". Une fois le formulaire complété, vous recevrez tous les documents officiels à votre domicile.

Une question importante vous sera posée lors de cette déclaration : le choix de l'impôt libératoire sur le revenu. Si vous le choisissez, cela signifie que vous payerez vos impôts sur le revenu en même temps que vos cotisations sociales (les taux de 2018 sont disponibles ici). Néanmoins, vous serez tout de même obligés de remplir votre déclaration d'impôts en mai. Si vous ne choisissez pas cet impôt, vous payerez vos impôts professionnels en même temps que vos impôts personnels.

 

BIC, BNC, qu'est-ce que je fais ?

Lorsque vous exercez comme blogueur professionnel, vous avez une profession libérale. Vos revenus sont alors des Bénéfices Non Commerciaux (BNC).

Lors de votre déclaration de chiffre d'affaires vous devrez donc remplir la case BNC avec votre chiffre d'affaires mensuel ou trimestriel, en fonction de ce que vous avez choisi lors de votre déclaration. En tant que blogueur, votre chiffre d'affaires est limité à 70 000€ par an. Attention à ne pas le dépasser !

 

OR-GA-NI-SA-TION

Que vous gardiez une activité salariée à coté ou que vous travaillez à temps plein sur votre blog ou votre chaine YouTube, l'organisation sera le maitre mot de votre réussite. Faites des listes, déterminez les taches les plus urgentes et gérer votre agenda. Vous êtes encore salariés ? Déterminez les plages horaires sur lesquelles vous souhaitez travailler sur votre blog (tous les mardis et jeudis soirs pendant 3h par exemple). Et sur ce temps d'activité, prévoyez le temps de réponse aux commentaires, la rédaction et... l'administratif ! Retrouvez notre article vous donnant quelques astuces pour que l'administratif ne vous prenne pas trop de temps, go ! :)

 

Partenariats ?

Les partenariats avec des blogs ou des marques peuvent être une solution pour gagner en visibilité et gagner de l'argent (le nerf de la guerre...). Avant chaque collaboration, il est important de bien définir les rôles de chacun et les engagements de chacun. Il est alors préférable de garder une trace écrite : un échange de mail peut suffire ! Dans le cas d'un partenariat d'une plus grande importance, il est préférable de signer une convention (= un contrat) définissant clairement ce que s'engage à faire chaque partie prenante et les éventuels résultats attendus.

Concluez des partenariats !

Qu'est-ce que je facture ? 

Lorsqu'une marque vous demande de parler d'elle contre rémunération, il est coutume d'appeler ça un partenariat. Attention, la marque est votre client ! Qui dit client dit facture ! Vous êtes obligé d'éditer une facture à l'entreprise qui vous a contactée. En effet, la micro-entreprise est une entreprise à part entière : toute entrée et sortie d'argent doit être justifiée et notée. Vous pouvez utiliser notre outil de facturation en vous créant un compte ici, c'est gratuit et illimité !

A noter que si votre client n'est pas français, vous devez faire une déclaration supplémentaire à celle de votre chiffre d'affaires. Pour facturer tout client Européen vous devez demander un numéro de TVA Intracommunautaire et réaliser la déclaration européenne de services sur le site de la Douane.

 

Rejoignez le groupe Facebook d'ILoveTax dédié aux auto-entrepreneurs

Suivez le Guide

de l'auto-entrepreneur

Découvrez nos fiches explicatives :

vous êtes prêts

à vous lancer ?

Pour ne pas vous tromper, profitez de notre accompagnement personnalisé.

Le conseil d'ILoveTax.fr

Des questions supplémentaires ? Rejoignez notre groupe d'entraide ! Vous ferez partie d'une véritable communauté :)

Commentaires

Articles liés

choisir sa microentreprise : BIC ou BNC ?

20 novembre 2015

BIC et BNC : quelle différence pour la microentreprise ?

Vous êtes sur le point de créer votre entreprise individuelle ou votre autoentreprise. En optant pour le régime fiscal de la microentreprise, vous devrez choisir si votre activité relève du micro-BIC ou du micro-BNC. La différence entre ces deux modes d’imposition dépend de la nature de votre activité et influera sur le calcul de votre bénéfice imposable.  

Lire la suite
L'équipe qui se cache derrière l'appli Monsieur Gustave, Nicolas, Benjamin et Léo.

02 février 2017

Mr. Gustave, votre concierge !

Mr. Gustave, c'est cette personne qui va récupérer votre colis pour vous, faire des petites courses, vous livre votre restaurant préféré... Bref, c'est votre majordome. Un majordome disponible partout et tout le temps. Le rêve non ? Il est disponible sur votre smartphone à Paris et Lyon et répond à de plus en plus de demandes ! Monsieur Gustave a un emploi du temps très chargé, c'est donc son plus proche collaborateur qui a répondu à nos questions : Nicolas Spielmann.

Lire la suite
La Fédération des Auto-Entrepreneurs publie un livre blanc pour faire évoluer le statut

13 mars 2017

Vers des évolutions du statut de l’auto-entrepreneur ?

Vous ne pouvez pas passer à coté, les élections présidentielles et les changements politiques qui en suivront approchent à grand pas. Pour l’occasion, la Fédération des Auto-Entrepreneurs a publié un livre blanc à l’attention des candidats pour faire évoluer le statut. Modification de la CFE, augmentation des plafonds, renommer le statut font partie de leurs préconisations.

Lire la suite