Le blog

5 questions à Pauline Stenpien de l’Effet Canopée

18 février 2016 Par
0 commentaire
Mots-clés associés
Partager

Restez informé

Recevez gratuitement l'actualité des auto-entrepreneurs par email

Pauline Stenpien à l'Effet Canopée à Lyon

Créer son entreprise peut être un rêve de longue date… C’était le cas pour Pauline qui l’a réalisé en juillet 2015 en créant sa boutique dans le centre de Lyon. 3 espaces en un : boutique cadeaux, salon de thé et ateliers créatifs. 

 

Peux-tu te présenter en quelques lignes ainsi que ton activité ?

Je m'appelle Pauline, je suis une jeune femme de 29 ans. Je suis revenue m'installer à Lyon, ma ville natale, il y a un an, après avoir grandi près de Reims et travaillé à Paris dans les achats textile.

Je suis aujourd'hui gérante de la boutique L'effet canopée que j'ai ouverte en juillet 2015. Il s'agit d'une boutique atypique, aux 3 espaces complémentaires : une boutique "cadeaux" pour petits et grands, un espace salon de thé et un espace d'ateliers créatifs.

 

Qu’est-ce qui est le plus épanouissant pour toi dans le fait d’avoir créé ta boutique ?

La réalisation d'un rêve est forcément épanouissant ! C'est un projet auquel je pensais depuis des années, décider de le réaliser et y parvenir est très réjouissant.

La liberté que cela m'offre dans le choix de ma sélection boutique par exemple est aussi très épanouissant. Par ailleurs, les rencontres faites en amont du projet et depuis l'ouverture de la boutique m'apportent aussi beaucoup !

 

As-tu rencontré des difficultés particulières pour la création ?

Bien sûr, concrétiser ce type de projets n'est pas sans embûche... Il faut du temps pour monter les dossiers, bien s'entourer et ne pas se laisser décourager. Le plus compliqué pour moi a été de convaincre une banque de me suivre dans ces temps difficiles et d'apprendre la patience requise par tout le côté administratif.

 

Quels sont les prochains ateliers ? Comment les imagines-tu ?

Parmi les prochains ateliers, je peux citer la réalisation d'une décoration murale en tissage ou encore la création de kokédamas (sphère végétale qui peut se suspendre ou se poser). L'objectif premier est de faire connaître les ateliers existants avant de poursuivre leur développement. Chaque atelier nait d'une rencontre et d'une envie de faire partager un savoir-faire qui me plait. Au moment où je les choisis, j'aime penser à la satisfaction du participant à la fin d'un atelier à la fin, réjoui d'avoir créé de ses propres mains !

 

Un petit mot pour la super team d’ILoveTax ?

Super initiative que l'envie d'aider les futurs entrepreneurs à concrétiser leurs projets !

 

                           

Suivez le Guide

de l'auto-entrepreneur

Découvrez nos fiches explicatives :

vous êtes prêts

à vous lancer ?

Pour ne pas vous tromper, profitez de notre accompagnement personnalisé.

Commentaires

Articles liés

Rémy Bigot : "L'entrepreneuriat, c'est la vie !"

22 octobre 2015

5 questions à Rémy Bigot de MonterSonBusiness.com

Cette semaine, l’équipe d’ILoveTax.fr est partie à la rencontre d’une personnalité incontournable dans l’univers de l’entrepreneuriat. Rémy Bigot, entrepreneur averti a accepté de vous faire part de son expérience et de ses conseils pour bien se lancer dans cette aventure !

Lire la suite
Burgers pluvieux mais burgers délicieux ! A gauche : Maëva d’ILoveTax.fr Au centre : Nicolas et son nouvel associé Christophe  A droite : Marie d’ILoveTax.fr aussi :)

29 octobre 2015

5 questions à Nicolas Peres de The Rolling Cantine

Burgers pluvieux mais burgers délicieux !

A gauche : Maëva d’ILoveTax.fr
Au centre : Nicolas et son nouvel associé Christophe  
A droite : Marie d’ILoveTax.fr aussi :) 

 

Cette semaine, pour la deuxième édition des « Rencontres #ILoveTax », nous avons fait le choix de partir à la rencontre d’un entrepreneur lyonnais. Nicolas Peres, co-fondateur de The Rolling Cantine, s’est lancé dans l’aventure entrepreneuriale il y a 2 ans, voici son histoire :

Lire la suite
Catherine Cervoni, attachée de presse

13 janvier 2016

5 questions à Catherine Cervoni, attachée de presse

Elle connaît les médias sur les bouts des doigts, propose des formations pour mieux appréhender les réseaux sociaux et tient son propre blog. Non, ce n’est pas une charade et oui, nous avons rencontré Catherine Cervoni, une attachée de presse lyonnaise qui a fait évoluer son activité au gré des innovations.

 

Lire la suite