Le blog

Auto-entrepreneur : Quels sont les courriers importants ?

29 mars 2018 Par
0 commentaire
Mots-clés associés
Partager

Restez informé

Recevez gratuitement l'actualité des auto-entrepreneurs par email

ILoveTax et Se Domicilier vous expliquent les courriers officiels que vous allez recevoir à la création de votre micro-entreprise

Les auto-entrepreneurs bénéficient de démarches allégées, mais ne doivent pas oublier de conserver et gérer certains courriers les plus importants pour mener à bien la gestion de leur activité, et remplir leurs obligations administratives et fiscales !

Il s’agit d’une entreprise individuelle bénéficiant du régime micro social simplifié offrant de nombreuses facilités au moment de la création de l’entreprise, tout au long de son existence ainsi qu’au moment de sa dissolution.

Crée en 2008, il ne s’agit donc pas d’une forme juridique en tant que telle, mais bien d’un régime fiscal et administratif particulier destiné à encourager l’entrepreneuriat et le travail indépendant. Malgré une relative simplicité des formalités administratives, il convient de conserver et prêter attention à certains courriers indispensables pour assurer la bonne gestion de votre activité.

 

Quels sont les courriers importants à conserver précieusement ?

Il est habituel de recevoir un grand nombre de courriers par La Poste après la déclaration du statut d’auto-entrepreneur. Mais pas de panique, car tous ne sont pas utiles, et certains sont parfois des pièges qu’il est nécessaire de savoir détecter.

  • Le premier document de grande importance à conserver est votre Certificat d’inscription au répertoire des Entreprises et des Etablissements édité par l’INSEE. Il récapitule toutes les informations officielles concernant votre entreprise telles que son numéro SIRET, vos coordonnées personnelles, l’adresse de son siège, les instances administratives et juridiques compétentes en cas de litige. Ce document est comme la carte d’identité de votre entreprise, et doit être impérativement conservé.
  • La Direction Générale des Finances Publiques vous fera parvenir la Confirmation d’inscription de votre activité professionnelle et un Questionnaire relatif à l’activité professionnelle à retourner au SIE sous 15 jours.

Ces deux documents ont un caractère officiel.

 

  • Si vous avez effectué une demande d’ACCRE (Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d’Entreprise), vous recevrez la notification de confirmation de son attribution par un courrier séparé émanant de l’URSSAF.

Il s’agit d’un document officiel à conserver.

 

Vous devriez également recevoir le Formulaire d’enregistrement au registre SIREN des entreprises, mais ce n’est pas un document officiel. Le plus souvent, il sollicite une somme d’argent contre une immatriculation. Ne prêtez aucune attention à ce document, qui n’a aucune valeur et auquel il ne faut pas répondre. Vous pouvez donc le détruire sans plus tarder.

 

Enfin, vous devriez recevoir un courrier d’AG2R La Mondiale, organisme de protection sociale. Il propose une adhésion à leurs services. Sachez que ce document ne concerne que les chefs d’entreprise embauchant des salariés…ce qui n’est logiquement pas le cas des micro-entrepreneurs. N’adhérez donc en aucun cas à ce service, et ne tenez pas compte de ce courrier.

 

Vous l’aurez compris, le régime auto-entrepreneur présente de nombreuses facilités de création et de gestion à condition de savoir faire la part du vrai et du faux parmi toutes les sollicitations qui vous sont proposées.

Conserver les courriers importants et ne pas tomber dans les pièges commerciaux est indispensable pour ne pas gaspiller inutilement votre temps ni votre argent.

 

Le régime micro-entrepreneur connait un fort succès avec plus de 230 000 créations en 2017 et une croissance annuelle de 5%. Les récentes mesures du gouvernement visant à doubler les plafonds de chiffre d’affaires, supprimer le RSI et exonérer certains de CFE encouragent encore davantage le dynamisme en faveur de ce régime.

Suivez le Guide

de l'auto-entrepreneur

Découvrez nos fiches explicatives :

vous êtes prêts

à vous lancer ?

Pour ne pas vous tromper, profitez de notre accompagnement personnalisé.

Commentaires

Articles liés

Quelles sont les conséquences en cas d'une erreur dans le code APE ?

02 novembre 2017

Attention aux erreurs dans l'attribution de votre code APE !

Lors de la création de votre micro-entreprise, un code correspondant à l'activité principale que vous exercez vous est attribué : le code APE (ou NAF).

Une structure = une activité principale = un code APE unique.

Vous ne pouvez pas être développeur web et travailler sous le code APE de la menuiserie ! Cela fausserait les statistiques et vous placerez dans une situation qui n'est pas conforme. Nous avons résumé pour vous les points auxquels vous devez être attentifs.

Lire la suite
Suppression du RSI pour les auto-entrepreneurs

22 janvier 2018

Suppression du RSI : focus sur le cas des auto-entrepreneurs

La suppression du RSI annoncée en septembre 2017 par le gouvernement et mise en place depuis le 1 er janvier 2018 concerne tous les travailleurs indépendants. Y compris les auto-entrepreneurs. Quelles conséquences pour les auto-entrepreneurs actuels ? Et les futurs ?

Lire la suite
Payer ses cotisations sociales quand on est auto-entrepreneur

17 avril 2018

Micro-entrepreneur : Comment déclarer son chiffre d'affaires ?

Quand on est micro-entrepreneur (ou auto-entrepreneur, c'est la même chose), nous avons pour obligation de déclarer notre chiffre d'affaires, tous les mois ou trimestres. En fonction du chiffre d'affaires facturé, vous payerez alors des cotisations sociales pour contribuer à la sécurité sociale des indépendants ! Mais concrètement, comment faire ? Toutes les explications dans cette vidéo !

Lire la suite