Le blog

prévoyance complémentaire santé dirigeant tns

27 janvier 2016

3 points essentiels pour compléter la protection sociale du dirigeant

Quand on est à son compte ou chef d’entreprise, il faut s’occuper de tout. Démarchage, comptabilité, assurances, communication, déclarations fiscales, choix stratégiques, standard téléphonique, présentations clients... Pas simple de tout garder à l’esprit. Si vous avez pensé aux assurances nécessaires à l’exercice de votre activité (assurance responsabilité civile ou assurances spécifiques à votre domaine), avez-vous pensé à vous assurer vous-mêmes ? Ne vous oubliez pas ! Car le chef d’entreprise est le seul à pouvoir veiller sur son avenir et sa protection pour tous les accidents de la vie.

Lire la suite
cumul autoentrepreneur salarié chômage

08 décembre 2015

Auto entrepreneur : le cumul possible avec allocations chômage, activité salariée et présidence de SAS

Le statut de l’auto-entrepreneur a initialement été imaginé pour encadrer les activités annexes des particuliers qui souhaitaient compléter leurs revenus. Cela en fait un statut relativement souple que vous pouvez aisément cumuler avec bien d’autres ! Voyons comment cela s’organise si vous percevez une allocation chômage, si vous avez une activité salariée (y compris fonctionnaire) ou si vous dirigez une SAS.

Lire la suite
Rémunération du dirigeant

25 novembre 2015

Optimiser la rémunération du chef d’entreprise

Quand on lance son activité, et que les missions ou les ventes sont encore ponctuelles, il n’est pas évident de déterminer à partir de quand se verser un  salaire  et de quel montant. Selon son statut, le  dirigeant d’entreprise  a tout intérêt à ne pas miser sur sa seule  rémunération . Il est important qu’il fasse le tour des aides et autres défraiements qui pourront, à défaut de constituer un  salaire , l’aider à soulager les dépenses de son activité.

Lire la suite
Crédit d’impôt pour la formation des dirigeants d’entreprise

21 mai 2015

Crédit d’impôt pour la formation des dirigeants d’entreprise : apprendre à moindre coût !

Depuis le 1er janvier 2015, le DIF (Droit Individuel à la Formation) a disparu pour laisser place au CPF (Compte Personnel de Formation). Le souci est que beaucoup d'entreprises, à l'heure actuelle, font face à des difficultés pour financer les formations suite à cette réforme.  Pour autant, en solution alternative, il est possible de bénéficier d’un crédit d’impôt au titre de celles suivies par les dirigeants d’entreprise !

Lire la suite

Restez informé

Logo newsletter

Recevez gratuitement l'actualité des auto-entrepreneurs par email

Trouvez votre statut juridique

Éligible à un crédit d'impôt ? Faites la simulation