Le blog

Micro-entreprise : ACCRE, ARE, ARCE ; quelles aides pour les demandeurs d’emploi ?

15 mai 2018 Mis à jour le 26 juin 2018 Par
0 commentaire
Vidéos aides Pôle Emploi

Vous êtes demandeur d’emploi et souhaitez devenir micro-entrepreneur ? Vous pouvez bénéficier d’aides de Pôle Emploi ! ACCRE, ARE, ARCE, autant d’acronymes barbares et pourtant bien utiles pour se lancer. Découvrez simplement ce qui se cache derrière tout ça et comment en bénéficier !

ACCRE : réduction des cotisations sociales

L’ACCRE (Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d’Entreprise)   est accordée aux demandeurs d’emploi ainsi qu’aux moins de 30 ans. Elle permet d’obtenir une réduction des cotisations sociales  pour les trois premières années d’exercice. Il faut la demander au maximum 45 jours après la création de la micro-entreprise.

Par sécurité, faites-en la demande en même temps que votre demande de création de micro-entreprise !

En tant que demandeur d’emploi, vous pouvez mettre à profit vos cotisations pôle emploi pour le lancement de votre micro-entreprise.

 

 

ARCE : obtenir un capital important et rapidement

L’Aide à la Reprise et à la Création d’Entreprise. Si vous faites ce choix, vous obtiendrez le versement de 45% de votre « capital » pôle emploi, en deux fois à six mois d’intervalle. Attention, cela signifie que vous ne percevrez plus votre allocation mensuellement. Cette aide n’est pas cumulable avec un contrat de travail. Enfin, sachez que ce montant sera imposable à l’Impôt sur le Revenu .

Pas de panique, si votre activité de micro-entrepreneur cesse, vous aurez la possibilité de percevoir les 55% restants en ARE !

 

 

ARE : cumuler allocations et micro-entreprise

Ici, vous continuerez de percevoir votre ARE, en même temps que vous percevrez le revenu de votre micro-entreprise. Attention, ce ne sera pas la totalité de votre ARE. Le calcul est le suivant : montant de votre ARE – 70% du revenu de la micro-entreprise ; le revenu étant le chiffre d’affaires diminué d’un abattement forfaitaire pour charge. Il sera possible de percevoir cette aide jusqu’à épuisement des droits.

Par exemple, Kevin crée une micro-entreprise de conseil. Il percevait jusque-là 1 500 € d'ARE par mois. Il réalise un chiffre d'affaires de 1 000 € au cours du mois précédent. Il souhaite cumuler son ARE et le revenu de sa micro-entreprise. Combien percevra-t-il ? Vous avez deux heures.

Pour obtenir son revenu, il faut diminuer son chiffre d’affaires d’un abattement forfaitaire pour charge. Cet abattement forfaitaire est de 34% pour les professions libérales, 50% pour les prestations de service et 71% pour la vente.

Donc

  • ARE initiale : 1 500 €
  • Chiffre d’affaires : 1 000 €
  • Revenu : 1 000 € - 34% = 660 €
  • Montant de l’ARE s'ajoutant au revenu = ARE – 70% du revenu =
  • 1 500 – 70% de 660 = 1 500 – 462 = 1 038 €

Kevin percevra 1 038€.

 

 

Suivez le Guide

de l'auto-entrepreneur

Découvrez nos fiches explicatives :

vous êtes prêts

à vous lancer ?

Pour ne pas vous tromper, profitez de notre accompagnement personnalisé.

Le conseil d'ILoveTax.fr

Si votre activité nécessite des investissements, préférez l’ARCE qui vous permettra d’obtenir une somme plus importante et plus rapidement. Si vous avez besoin d’un filet de sécurité, choisissez de cumuler l’ARE et le revenu de votre micro-entreprise !

Commentaires

Articles liés

Rémunération du dirigeant

25 novembre 2015

Optimiser la rémunération du chef d’entreprise

Quand on lance son activité, et que les missions ou les ventes sont encore ponctuelles, il n’est pas évident de déterminer à partir de quand se verser un  salaire  et de quel montant. Selon son statut, le  dirigeant d’entreprise  a tout intérêt à ne pas miser sur sa seule  rémunération . Il est important qu’il fasse le tour des aides et autres défraiements qui pourront, à défaut de constituer un  salaire , l’aider à soulager les dépenses de son activité.

Lire la suite
L'équipe qui se cache derrière l'appli Monsieur Gustave, Nicolas, Benjamin et Léo.

02 février 2017

Mr. Gustave, votre concierge !

Mr. Gustave, c'est cette personne qui va récupérer votre colis pour vous, faire des petites courses, vous livre votre restaurant préféré... Bref, c'est votre majordome. Un majordome disponible partout et tout le temps. Le rêve non ? Il est disponible sur votre smartphone à Paris et Lyon et répond à de plus en plus de demandes ! Monsieur Gustave a un emploi du temps très chargé, c'est donc son plus proche collaborateur qui a répondu à nos questions : Nicolas Spielmann.

Lire la suite
La Fédération des Auto-Entrepreneurs publie un livre blanc pour faire évoluer le statut

13 mars 2017

Vers des évolutions du statut de l’auto-entrepreneur ?

Vous ne pouvez pas passer à coté, les élections présidentielles et les changements politiques qui en suivront approchent à grand pas. Pour l’occasion, la Fédération des Auto-Entrepreneurs a publié un livre blanc à l’attention des candidats pour faire évoluer le statut. Modification de la CFE, augmentation des plafonds, renommer le statut font partie de leurs préconisations.

Lire la suite