Le blog

Les avantages de la domiciliation en ligne pour les auto-entrepreneurs

13 décembre 2017 Par Marie
0 commentaire
Pourquoi domicilier son auto-entreprise ?

Si l’on prend en compte les derniers chiffres sortis fin 2016, le constat est frappant : l’auto-entreprise occupe une part importante de la création d’entreprise en France. On dénombre ainsi 1.072.000 personnes soumises au régime de la micro-entreprise au dernier trimestre de 2016, soit une augmentation de 7% par rapport à l’année précédente. Ce mouvement croissant va dans le sens des mesures promises par Emmanuel Macron, qui souhaite créer une France dynamique et en faveur des indépendants. Ce statut recèle bien des avantages, mais quid de celui de la domiciliation en ligne ? Faisons le point !

Qu’est-ce que la domiciliation en ligne ?

La domiciliation est une étape obligatoire du processus de création de l’entreprise. En effet, toutes les sociétés se doivent de posséder une adresse commerciale pour exercer leur activité. Cette adresse établit le siège social et devient ainsi l’adresse administrative et fiscale qui sera présente sur l’ensemble des courriers et autres documents de la structure.

La domiciliation peut s’effectuer à domicile ou via un bail commercial, mais la solution de la domiciliation en ligne est sans conteste la plus avantageuse en termes de coût et de confidentialité. Opter pour la domiciliation en ligne c’est faire appel à une société de domiciliation qui, en échange d’un abonnement mensuel, fournit une adresse officielle dans le quartier de votre choix ainsi que de nombreux services annexes.

 

Les avantages de la domiciliation pour les auto-entrepreneurs

La domiciliation possède bien des avantages pour les auto-entrepreneurs. Le plus évident étant la possibilité de fixer son entreprise dans un quartier d’affaire prestigieux. Avoir un emplacement privilégié vous offrira une image crédible et estimable aux yeux de vos clients, prospects voire investisseurs. Car il est vrai qu’en choisissant de domicilier sa société dans un local commercial, le prix à allouer chaque mois est conséquent, et le petit budget au moment de la création empêche de s’implanter dans un beau quartier. Tout comme, à l’inverse de la domiciliation chez soi, vous n’aurez aucun souci de confidentialité et pourrez bien séparer votre vie professionnelle de votre vie personnelle.

En plus de l’adresse commerciale fournie, la domiciliation permet un accès à des services sur-mesure. En effet, vous pourrez bénéficier de bureaux, de salles de réunions ou d’un service de conciergerie (permanence téléphonique, prise en charge du courrier, gestion des tâches administratives, etc.).

Et le tarif est extrêmement avantageux ! A titre d’exemple, une domiciliation chez SeDomicilier ne coûtera que 24.90€/mois pour l’adresse du siège social ainsi que l’ensemble des services mis à disposition de l’indépendant.

 

Devenir auto-entrepreneur : un processus 100% en ligne

Avec l’avènement d’internet, tout peut se réaliser en ligne en seulement quelques secondes, et la domiciliation ne déroge pas à la règle. Pout établir sa domiciliation en ligne, rien de plus simple ! Le contrat de domiciliation s’effectue en ligne via quelques étapes :

  • Choix de l’adresse de votre entreprise
  • Personnalisation de la gestion de votre futur courrier
  • Signature dudit contrat de façon électronique

Et ça y est, le contrat de domiciliation est édité pour officialiser votre siège social ! Suite à l’ouverture de votre contrat, une gestion en ligne de l’ensemble des services proposés pourra se réaliser tel un véritable bureau virtuel. Vous économisez ainsi de l’argent mais aussi du temps souvent lourd en administratif.

 

Conclusion

Avec la future loi prévue en 2018, le monde de l’auto-entreprise risque d’être bousculé. Si le plafond du chiffre d’affaires va doubler (70.000€ pour les prestations de services et 170.000€ pour la vente de marchandises), les auto-entrepreneurs seront redevables de la TVA en cas de franchissement de l’ancien seuil. Aussi, le RSI va connaître la fin de son organisme d’ici les deux prochaines années, afin que l’ensemble des auto-entrepreneurs soient affiliés au régime général des salariés. La liste des changements est longue, mais une chose est sûre, la domiciliation en ligne ne subira aucun impact. Soit une excellente nouvelle pour les créateurs d’entreprises souhaitant démarrer leur activité sans s’alourdir de charges conséquentes !

besoin d'une info précise

pour valider votre projet ?

Obtenez rapidement réponse à votre question et validez votre projet avec un de nos juristes spécialisés.

Ajouter un commentaire

Articles liés

L'équipe qui se cache derrière l'appli Monsieur Gustave, Nicolas, Benjamin et Léo.

02 février 2017

Mr. Gustave, votre concierge !

Mr. Gustave, c'est cette personne qui va récupérer votre colis pour vous, faire des petites courses, vous livre votre restaurant préféré... Bref, c'est votre majordome. Un majordome disponible partout et tout le temps. Le rêve non ? Il est disponible sur votre smartphone à Paris et Lyon et répond à de plus en plus de demandes ! Monsieur Gustave a un emploi du temps très chargé, c'est donc son plus proche collaborateur qui a répondu à nos questions : Nicolas Spielmann.

Lire la suite
La Fédération des Auto-Entrepreneurs publie un livre blanc pour faire évoluer le statut

13 mars 2017

Vers des évolutions du statut de l’auto-entrepreneur ?

Vous ne pouvez pas passer à coté, les élections présidentielles et les changements politiques qui en suivront approchent à grand pas. Pour l’occasion, la Fédération des Auto-Entrepreneurs a publié un livre blanc à l’attention des candidats pour faire évoluer le statut. Modification de la CFE, augmentation des plafonds, renommer le statut font partie de leurs préconisations.

Lire la suite
Les 10 commandements de la première facture de l’auto-entrepreneur

16 mars 2017

Les 10 commandements de la première facture de l’auto-entrepreneur

Le moment est venu de réaliser votre première facture, vous êtes fébrile ? Pas de panique. Voici un résumé très simple des choses à ne pas oublier sur sa première facture (et toutes les suivantes). Que vous soyez auto-entrepreneur ou non, ces petits mémos pourront vous être utile.

Lire la suite